Grab your Stick !

Le formidable blog jeux vidéo d'Aurionis

4 mai 2011

Premières impressions sur...



Continuons notre exploration des indés du XBLA si vous le voulez bien. Aujourd'hui, je vous propose de découvrir Aban Hawkins and the 1000 Spikes, un jeu qui sent bon le pixel et le die & retry ! Pour le moment je n'ai pu m'essayer qu'à la démo, et vous allez vite comprendre pourquoi j'ai découvert peu de choses sur le jeu en dix minutes !

Aban est un aventurier au look largement inspiré par un certain Indy. Et comme tout bon aventurier, son but est de retrouver un trésor enfoui au plus profond d'un temple truffé de pièges ! Comme le titre du jeu le laisse entendre, les pièges en question ne manqueront pas. En effet, dès le premier niveau, notre pauvre héros devra se frayer un chemin entre les dizaines de pics que comporte le temple. Les pics en question peuvent être visibles, ou entrer et sortir du sol à une fréquence définie, mais d'autres ne se montreront que si vous marchez dessus, vous laissant quelques dixièmes de secondes pour sauver votre peau. Ajoutons à cela des monstres, des trous et bien d'autres sources potentielles de mort atroce, et nous obtenons un jeu bien relevé !

Cependant, Aban a les moyens de s'en sortir ! Il dispose ainsi d'un saut classique, d'un saut plus puissant (attribué à une autre touche de la manette, un choix intéressant), et de couteaux de lancer pour se débarrasser des ennemis. Il sera également possible de pousser des blocs, nous permettant d'atteindre des plateformes en hauteur. Mais surtout, Aban est doté de pas moins de mille vies ! Un nombre à priori colossal, mais qui diminue rapidement au vu des nombreuses morts qui nous attendant à chaque niveau. Comme dit plus haut, le jeu mise tout sur le « die and retry », un bon classique des jeux retro qui obligeait le joueur à tomber dans un piège au moins une fois et à s'en souvenir pour les essais suivants. Cependant, le jeu n'est jamais frustrant à ce niveau-là, ce qui constitue à mon sens un petit exploit ! Super Meat Boy par exemple s'avérait souvent rageant, tandis qu'ici les pièges sont plus visibles ou nous laissent le temps de les esquiver, rendant notre progression, certes difficile, un peu plus agréable. C'est véritablement ce qui m'a séduit : un jeu au gameplay basique, exigeant mais jamais rageant, une belle réussite !


Le premier niveau donne le ton !


Autre réussite : l'aspect graphique, résolument rétro ! On évolue dans un véritable jeu NES, à la fois coloré et détaillé. Si, à première vue (souvenez-vous, je n'ai pas encore passé le premier niveau !) les décors sont un peu redondants, le jeu n'en garde pas moins un certain charme, je dirais même plus un charme certain !
Je ne vous cache pas qu'à la première occasion qui se présentera à moi, j'achèterai Aban Hawkins & the 1000 spikes, tant ce premier contact m'a enthousiasmé ! Peu importe si le jeu est court (bien que le fait de mourir trente fois par niveau doit sensiblement allonger la durée de vie) ou répétitif, cette dépense de 80 points -seulement !-, soit un petit euro, ne sera pas regrettée !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire