Grab your Stick !

Le formidable blog jeux vidéo d'Aurionis

18 mai 2011

Test de Adiou et l'Ombre Verte (Playstation)

Ce test a été publié sur jeuxvideo.com la semaine dernière. Je vous le livre tel que je l'ai écrit, sans les éventuelles modifications apportées par le site.



Véritable star des 4-7 ans, Adibou arrive en 2001 sur Playstation. Coktel propose à cette occasion un jeu plus orienté vers l'aventure, sans pour autant négliger les bases qui ont fait le succès de la série. Qu'en est-il manette en main ?

Comme à l'accoutumée dans la série, le joueur est d'abord invité à créer un avatar, puis il est accueilli dans le monde d'Adibou, tel qu'il apparaît dans Adibou 2. On retrouve alors les personnages et les activités présents dans l'épisode susnommé. Il sera ainsi possible d'écouter les blagues de la radio, ou encore de s'adonner aux joies du jardinage avec Robitok, en pointant simplement l'action souhaitée du curseur. Cependant, il est impossible de cuisiner, et pour cause ! Kicook, le robot cuisinier, a été enlevé par une terrible Ombre Verte ! Notre petit héros prend donc son courage à deux mains, et part avec Plop son fidèle chien-ventouse à la recherche de son ami. On découvre alors la grande nouveauté de cet épisode, à savoir les phases de conduite de véhicules !

Entièrement réalisées en 3D, une première pour la série, elles nous placent aux commandes d'une voiture, d'un hélicoptère, d'un deux-roues, d'un bateau et d'un sous-marin. C'est donc une bonne vingtaine de niveaux de conduite qui attend les bambins, qui y évolueront sans mal tant les commandes sont simples à assimiler, n'employant que le stick pour se diriger et la croix pour avancer. Si certains niveaux ne consistent qu'à rejoindre la fin du tracé, d'autres imposent de récupérer des objets disséminés au bord de la route, ou encore de respecter les panneaux de signalisation. Il est également proposé de personnaliser son véhicule en modifiant sa couleur, son klaxon ou son tableau de bord dans les garages. Malgré un gameplay légèrement différent selon le véhicule utilisé ou l'environnement traversé (ainsi, la neige vous fera déraper), et bien que ces phases soient au final assez courtes, le manque de variété se fait ressentir, au risque de finir par lasser le joueur.

Ces phases de conduite sont entrecoupées de tableaux en 2D plus classiques, au cours desquels Adibou rencontrera divers personnages hauts en couleurs l'aidant dans sa quête. Il sera alors possible d'interagir avec ces personnages et les éléments du décor en les pointant simplement avec le curseur. Plusieurs activités sont à découvrir : il faudra parfois répondre aux devinettes des Arbres à Devinette pour avancer, ou encore terminer l'un des cinq minijeux allant du classique casse briques au niveau de plateformes avec Plop. Cinq jeux d'arcade, d'une qualité inégale, sont ainsi à découvrir et apportent un peu de diversité à l'aventure. En interagissant correctement avec certains éléments ou en remportant les minijeux susnommés, le joueur gagnera un objet à utiliser une fois revenu à la maison d'Adibou, une graine pour faire pousser des fraises dans son jardin par exemple. De la même façon, on débloquera de nouveaux éléments pour notre véhicule (klaxon, tableau de bord...).

Abordons maintenant l'aspect graphique du titre. Les phases de conduite arborent une 3D peu convaincante, aux décors vides et assez laids, couplée à des sprites 2D mal animés figurant les items et animaux rencontrés. La Playstation est clairement sous-exploitée par ces phases dont le seul atout est de varier quelque peu les environnements traversés. De la campagne, on visitera la ville pour finalement s'immerger dans les profondeurs marines et explorer l'épave d'un bateau. Les tableaux interactifs en 2D, en revanche, sont d'une qualité convenable et plongent le joueur dans l'univers amusant et coloré que l'on connaît à la petit mascotte de Coktel.

La bande-son d'Adibou et l'Ombre Verte constitue indéniablement son gros point fort, même si là encore les niveaux en véhicules sont un peu en retrait. Le joueur peut, à sa guise, parcourir ces niveaux en écoutant la radio de sa voiture, proposant un fond sonore amusant, ou Adibou et le véhicule lui-même, qui distilleront des conseils et remarques sur les environnements traversés. Une fois de plus ce sont les tableaux en 2D qui tirent le mieux leur épingle du jeu. En effet, les nombreux dialogues du jeu sont entièrement doublés, un doublage par ailleurs plutôt réussi, rendant les personnages secondaires très attachants. Parfois, l'un de ces personnages interprètera une chanson mettant le joueur en garde contre les dangers de la vie de tous les jours. Il apprendra ainsi à éviter les morsures de serpent, à ne pas jouer avec des allumettes ou encore à s'arrêter au feu rouge. On compte en tout une dizaine de comptines, bien interprétées, entraînantes et qui restent en mémoire.

Au fur et à mesure de sa progression, le joueur obtient des points et donc un score qu'il pourra améliorer en recommençant certaines missions, augmentant une durée de vie déjà très correcte. De plus, chaque information glanée de ci de là est ajoutée au carnet de voyage, une véritable encyclopédie consultable à volonté qui renseignera le joueur sur la faune et la flore. Fort de toutes ces phases et minijeux, et doté d'un univers mignon à souhait, Adibou et l'Ombre Verte se montre très complet et adapté à son jeune public, grâce notamment à une difficulté ajustable facilement.


Notes :

Graphismes : 10/20
Si les scènes en 2D sont bien ficelées, les phases en 3D constituant le coeur du jeu peinent à convaincre, la faute à des décors peu inspirés et une réalisation passable. Les environnements traversés sont en revanche plutôt variés.

Jouabilité : 14/20
Un gameplay simple d'accès ne sollicitant pas trop de touches de la manette et des explications claires avant chaque niveau, qui devraient convenir aux jeunes joueurs à qui se destine le titre de Coktel.

Durée de vie : 15/20
L'aventure d'Adibou est très complète, offrant de nombreux minijeux et éléments à découvrir, que le joueur pourra réutiliser dans la maison d'Adibou une fois le scénario complété. Il sera possible de rejouer la vingtaine de niveaux du jeu pour récupérer des points ou compléter son encyclopédie.

Bande son : 15/20
Des doublages de bonne qualité et des chansons entraînantes qui se retiennent sans mal. Un vrai point fort pour le titre, qui ravira les fans du petit extraterrestre.

Scénario : 13/20
Si le scénario en lui-même manque d'inspiration, les personnages rencontrés tout au long de l'aventure sont très attachants.

Note globale : 13/20
Cette première aventure d'Adibou sur Playstation ne devrait pas décevoir les jeunes joueurs à qui elle se destine ! Malgré des graphismes qui peinent à convaincre, elle embarque les tout-petits dans une aventure simple d'accès, amusante, ludique et très complète. Une bonne pioche, assurément !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire